PIERRELATTE 5 - 1 VETERANTS

24 mars 2015 - 22:29

Le Déluge !!!

Terrain praticable avec un temps correct. Trois tiers-temps de 30 min. Match arbitré par Fifinator.

Rien ne va plus et cascade …d’absents ! Nous nous retrouvâmes à 10… oui 10 pauvres malheureux fc540iens partis non pas en croisade à Pierrelatte… non… simplement partis étrenner notre honneur et notre joie à essayer de jouer au foot. Pour cela, il aurai fallu être au moins 11 ! Merci à l’équipe de Pierrelatte pour leur bon esprit et pour nous avoir prêté Hassan-le-Magnifique. Ce beau geste me rappelle des souvenirs lorsque nous sacrifions parfois notre numéro 9 (Gégé la pointe) pour dépanner l’équipe adverse, l’esprit vétéran quoi!!! Un ailier qui nous a énormément apporter, mais cette apport offensif fût insuffisant. Le groupe de 10 était composé de Jean-Mi qui commença dans les cages, Toninio, Nico-le-dépeceur, La-Plancha et Stèph-le-marathonien en défense, Lolo-le-Roc, Pascal-Candeloro, Hassan-le-Magnifique et Toto au milieu, Karimbrahimovic en 10 (il n’avait pas le numero 0 de Stéph-Zizou mais c’était tout comme…) et Jean-Phi-Cavani et ses appelles en profondeur qui tuent… les mouches mais rien de plus !

Premier tiers-temps où les maladresses s’accumulaient. C’était Noël avant l’heure ! Que de cadeaux ! Ils les acceptèrent volontiers pour doubler la mise. Toninio réduisit l’écart d’un coup franc Juniniesque, on va finir par croire qu’il a joué attaquant notre lisboète locale.

Deuxième tiers-temps, c’est sur le même tempo et avec autant de déchets que le match se poursuivi, Incompréhensible !!! Surtout après le match de la Valdaine où nous avions retrouvé toute l’abnégation et la qualité pour relancer la machine. Mais ça c’était avant… 3-1, le calvaire se poursuivait tel le Déluge qui s’était abattu sur le peuple de Noé. Noyés dans les eaux troubles de la cité de Pierrelatte, nous suffoquions, à la recherche de notre oxygène.

Dernier tiers-temps : les buts s’enchainaient contre nous et les buts gags aussi : Pascal-Candeloro passa dans les buts car ses fibres musculaires le « titillaient » et il contempla sans réaction un centre tir de 30m dans la lucarne opposée !!! Puis il laissa sa place à Karimbrahimovic du bled qui à l’heure de jeu, nous prétexta ses « légendaires crampes » qui deviennent trop coutumières. Avec toutes les huiles essentielles qu’il s’étale avant les matches, telle une masseuse thaïlandaise, il en oubli de jouer au foot. Après avoir « gentiment » chambré le gardien de la Valdaine dans son dernier résumé, il nous sorti un but gag digne des plus grosse brèles de gardiens anglais. Ne sachant pas se positionner dans ses buts, sur une simple passe en retrait de Toninio, il s’écrasa comme une crêpe et fut prit à contre pied pour laisser, impuissant, le ballon entrer dans les buts. S’en était trop pour Toninio qui n’avait qu’une envie : quitter le terrain, mais il fut raisonné par les plus optimiste et se décida à subir encore quelques instants l’humiliation collective. Score final : 5-1 .

L’ambiance était sympa malgré la fessée et tout ce petit monde se retrouva au resto pour finir la soirée dans la joie et la bonne humeur.

 

Au prochain match donc pour se faire pardonner, je vous promets de trouver une nouvelle formule d’huiles essentielles, car vous êtes de plus en plus nombreux à en être friands. 

Commentaires

Aucun événement

Aucun sondage